restaurar

...l'oratoire De La Folie

Furia

Ce monde, cette tour appelée Saïlen, Harès devina qu'il n'était qu'un prisonnier, immobile... Qu'allait-il devenir ? Son ignorance, le rendait furieux, contre ce lieu, ces hommes... Sa colère grandissait. [Harès :] Saïlen, je dois te défier. Saïlen, je dois m'échapper... de la grande tour blanche... Saïlen je te détruirai... Bien longtemps, je crus devoir abandonner, l'idée qu'un long chemin m'avait été tracé... Saïlen, je crois que toutes mes prières n' ont été vaines, autant de volonté pour si peu d'intérêt. Lac immense étendue de sang, tenait bien en son être, la clé des secrets, conduisant ce monde vers de nouvelles contrées... les terres gelées. Deux hommes pénètrent dans la cellule d'Harès... Il est temps de partir. Il est temps d'en finir... [Harès :] Voilà les gardiens ?! Désolé, il n'y a pour toi d'alternatives, de réponses, ni de choix si ce n'est l'euthanasie... Saïlen, est l'oratoire des fous, folie, mort en sont l'or. Cette folie à vous qui nous plaît ! [Harès :] Du monde du lac, je suis venu ici... [Un gardien :] Ton esprit tordu t'a fait venir ici ! [Harès :] Je vous dis que j'ai ouvert les portes de la vie... [Un gardien :] Les seules portes qu'il y a sont celles de ta cellule ! [Harès :] Vous ne comprenez pas, je parle de ma vie ! [Un gardien :] Triste vie que la tienne , enfermé comme un rat ! [Harès :] Non pas du tout ! Il y a le lac par lequel je vins. [Un gardien :] venez tous le tenir. Tu dois trouver le repos. Les hommes saisirent Harès, son bras le faisait souffrir, ses veines de nouveau se glaçaient. [Harès :] Pourquoi mon corps, tous mes membres, sont engourdis et froids, tel un mort ? Une douleur insoutenable se propage dans toute ma chaire, dans tout mon être. Mort ! Es-tu là me délivrant de toute ma haine. De toute cette peine ? Il me faut partir l'esprit serein, l'esprit tranquille, libre... Je n'entend plus les mots du lac, je ne les comprend plus .Que disent ils? Je ne distingue plus de différences. Où est le faux ? Qu'est ce que le vrai ? Stoppez s'il vous plaît cette torture, infâme torture qui me ronge ! Il me faut partir. Mort viens à moi ! Mort es-tu là ? Viens... [Un gardien :] C'est la fin de tes souffrances, triste folie... Désolé, tu ne pouvais en revenir... tes souffrances t'auront coûté la vie... Harès venait de quitter ce lieu, par le seul moyen possible, la Mort. Un nouveau règne de prospérité l'attendra sûrement...

Todas as informações deste site são postadas inteiramente por seus usuários e seus dados podem conter erros. O Letras exime-se de qualquer responsabilidade sobre as informações publicadas. Entre em contato conosco caso haja interesse em editar ou excluir alguma informação.

É proibida a reprodução das músicas encontradas em nosso site em quaisquer outros meios, sendo permitida somente a visualização das mesmas (Lei 9610/98). Todas as letras de músicas em nosso site são divulgadas apenas para fins educacionais e são propriedade de seus autores. All lyrics in our website are provided for educational purposes only and they are property and copyright of their owners.