×

Corrigir

Voyeur

Dany Bédard

Y'a une chandelle dans la chambre
La femme et la flamme y dansent
L'amour me force à reconnaître
Y'a une lueur dans la fenêtre

J'ai pas pu m'empêcher d'rester
A la regarder, à l'oublier
J'ai presque crié trop fort
Quand sa robe a quitté son corps

Pauvre voyeur, pauvres infidèle
Mais où est donc passé mon coeur
Que je le donne à la plus belles
Et qu'elle fasse repousser mes ailes

J'me suis caché dans un arbre
Pour la rejoindre dans son lit
Et de ses beaux grands yeux, je tombre
C'est en "clochant" que je m'enfuis

Elle va maintenant souffler la flamme
Oh! La plus belle, la plus grande des dames
J'ai connu l'inaccessible étoile
Elle va me brûler en baissant la toile


Veja também



Mais tocadas

Ouvir Dany Bédard Ouvir